Il est toujours préférable de placer l’ouverture des nichoirs vers l’est ou le sud-est, particulièrement pour les hirondelles et les merlebleus de l’Est. 

L’emplacement du nichoir varie selon l’espèce invitée :

Merlebleu de l’Est
Hirondelle bicolore
Mésange à tête noire et troglodyte familier

Placer le nichoir à la hauteur d’un piquet de clôture, soit de 1m à 1,8m (de 3 à 6 pieds), dans un endroit à aire ouverte parsemée de quelques arbres (près d’un champ, mais attention aux pesticides!).

Elle apprécie nicher près des habitations, là où il y a de l’eau à proximité, près d’une aire ouverte.  Placer le nichoir à une hauteur variant de 1,5 m à 3 m (de 5 à 10 pieds environ), à un piquet ou à un poteau métallique, ou sur un arbre situé dans un endroit dégagé.  Le nichoir peut aussi être fixé au mur d’une maison.

Le mésange à tête noire ainsi que le troglodyte familier acceptent facilement des nichoirs installés sur un arbre à l’orée d’un bois mais s’installent aussi dans les emplacements favorables à l’hirondelle bicolore. Même hauteur soit de 1,5 m à 3 m (de 5 à 10 pieds).  Ils peuvent d’ailleurs utiliser leurs nichoirs.

Merle d’Amérique
Hirondelle rustique
Moucherolle phébi

Son habitat consiste en une combinaison d’aires ouvertes et d’arbres à la campagne ou à la ville.  Fixer le nichoir à un gros tronc d’arbre, sous une corniche ou sur le mur d’un bâtiment.

[photo à venir]
Installer le nichoir dans une grange ou dans la remise, ou encore sous une corniche.

Installer le nichoir à proximité de l’eau, sous un pont ou sous une corniche.

Pour toute autre information, il sera possible de rejoindre Cécile Delisle au 450-535-6018 ou par courriel : cecile.valdakor@gmail.com.

Référence : Suzanne Brûlotte et Gilles Lacroix, Pour attirer les oiseaux chez soi, Éditions Broquet, Saint-Constant, Canada, 2010, 488 pages.